Structure Sorreley-Meysattaz

STRUCTURE DE FORMATION

GALERIE DE SORRELEY-MEYSATTAZ

 

Dans les années 1990, pendant les travaux de construction de la bretelle d'autoroute reliant l’A5 à la route nationale n° 27, un tunnel - dit « Fenêtre de Sorreley- Meysattaz » - a été réalisé dans la commune de Saint-Christophe, afin de permettre aux engins de chantier d'accéder directement à la mi-parcours du tunnel routier « Côte de Sorreley ».

 

Le chantier terminé, la « Fenêtre de Sorreley-Meysattaz » - qui avait permis d’organiser les travaux de construction du tunnel routier sur plusieurs fronts à la fois – est restée ouverte, conformément à un accord stipulé entre la société des autoroutes valdôtaines SAV SpA, la Région autonome Vallée d'Aoste et l'Administration communale de Saint-Christophe, et ce, pour garantir aux véhicules de secours un accès direct à la mi-parcours du tunnel « Côte de Sorreley ».

 

La série d'incendies catastrophiques dans les tunnels européens à la fin des années 1990 et au début des années 2000 a focalisé l'attention sur ces voies de communication et a favorisé la promulgation de lois, qui ont ensuite servi de base à la réglementation européenne concernant les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels du réseau routier transeuropéen (Directive européenne n° 2004-54 du 29 avril 2004, transposée dans le droit italien par le décret législatif n° 264 du 5 octobre 2006).

 

À la suite du tragique incendie survenu le 24 mars 1999 dans le tunnel du Mont-Blanc et en raison du nombre élevé de tunnels présents sur son territoire, la Région autonome Vallée d'Aoste a décidé de mettre à la disposition du Corps valdôtain des sapeurs-pompiers une structure de formation et d'entraînement spécifique en vue des interventions dans des tunnels et, d'une façon plus générale, dans des milieux confinés. En outre, elle a établi que « la structure d’entraînement du Corps valdôtain des sapeurs-pompiers pour les urgences majeures dans les tunnels, dénommée Fenêtre de Sorreley-Meysattaz, fait partie intégrante de l’École régionale de formation anti-incendie et en représente un élément qualifiant » (article 10 de la loi régionale n° 37 du 10 novembre 2009).

 

C’est donc dans cet esprit que la Région autonome Vallée d'Aoste a signé une convention avec la société SAV SpA (société constructrice et propriétaire de la structure), en vue de l'utilisation de la Fenêtre de Sorreley-Meysattaz comme structure de formation. Une fois les avis et les autorisations de la commune de Saint-Christophe obtenus, elle a donc financé la plupart des travaux de requalification de la galerie. Par la suite, le Corps valdôtain des sapeurs-pompiers a aménagé la structure et acheté du mobilier, des équipements et du matériel, afin de rendre possibles les activités de formation et d'entraînement prévues.

Enfin, par sa délibération n° 260 du 26 février 2016, le Gouvernement régional a approuvé les prestations de formation - ainsi que les tarifs y afférents - fournies à des tiers par le personnel du Corps valdôtain des sapeurs-pompiers et organisées dans la galerie « Fenêtre de Sorreley-Meysattaz ».

 

Cette structure d’entraînement permet aux professionnels du Corps valdôtain des sapeurs-pompiers de proposer un parcours de formation, avec des cours théoriques et des exercices pratiques à l’intérieur de la galerie, dont :

1) L’entraînement aux interventions de lutte contre les incendies et de secours dans des tunnels ;

2) L’entraînement à la conduite avec caméra thermique ;

3) L’entraînement aux interventions de lutte contre les incendies et de secours en milieu confiné ;

4) Des manœuvres d’entraînement dans le labyrinthe.

 

Informations et contacts :

École régionale de formation anti-incendie - 133, avenue d’Ivrée - 11100 Aoste – tél. +39 0165/528422 – 8459 – courriel : vigilfuoco-ao@regione.vda.it ou vigili.fuoco@pec.regione.vda.it

 

 

Corps valdôtain des sapeurs-pompiers



Retour en haut