NOTIZIE
Grand Bleu sur l'Aiguille: démantèlement du relais radiophonique sur l'Aiguille de Trélatête
NOTIZIE
par Jean Pierre Fosson
Grand bleu sur l'Aiguille
Au début des années 80, une entreprise multinationale de communications avait pourvu à la construction d'un relais radiophonique sur l'Aiguille de Trélatête, à 3.919,5 mètres d'altitude, en vue de diffuser en France comme en Vallée d'Aoste les émissions de " Radio Mont Blanc ". Ces équipements furent utilisés pendant une année, puis abandonnés.
Le projet en question fut très contesté à l'époque par les associations environnementales et le Club Alpin Italien, comme en témoignent les nombreux articles et autres textes publiés.
Installé exactement au sommet de l'Aiguille, montagne assez visible de très loin, l'ouvrage avait un impact visuel indiscutable : l'on peut à juste titre parler de contamination et d'anthropisation d'une des zones les plus sauvages du massif du Mont-Blanc.
La partie la plus visible de la structure était constituée d'un cylindre en fibres de verre - mesurant 2,30 mètres de diamètre et 9 mètres de haut - et contenant l'antenne, haute elle aussi de 9 mètres.
A l'occasion de l'Année internationale des montagnes, l'Assessorat du territoire, de l'environnement et des ouvrages publics a donc décidé de démanteler ce relais radiophonique.
Cette opération rentre dans les objectifs de l'Espace Mont-Blanc, qui a prévu, parmi ses missions, la réhabilitation des sites détériorés et la création de nouveaux paysages de qualité, par le biais, éventuellement, de la suppression des installations abandonnées.
L'intervention de requalification environnementale a été effectuée dans la deuxième quinzaine du mois de septembre 2002, dans le cadre d'une convention entre la Région et la Société des Guides de haute montagne de Courmayeur. Les opérations ont été coordonnées et réalisées par les guides de Courmayeur, qui ont travaillé en équipes de 6 à 8 personnes, héliportées, tandis que d'autres guides s'occupaient de décharger les matériaux récupérés en aval.
A la fin du mois d'octobre on a aussi récupéré les 7.000 litres de carburant stockés dans les conteneurs.
A l'occasion des manifestations liées à l'Année internationale des montagnes, des actions spécifiques de communication ont été prévues, afin de démontrer que l'engagement de la Région autonome Vallée d'Aoste en faveur de la requalification environnementale d'un site naturel et paysager de très haute valeur est chose concrète et tangible. A cette fin, la Grivel Mont Blanc de Courmayeur, marque historique et prestigieuse de l'alpinisme mondial, engagée depuis plusieurs années dans la promotion des initiatives liées à la défense des montagnes, a offert de soutenir les actions de communication prévues, en mettant à la disposition du projet son ample réseau d'agents et autres personnes attachées à la protection de l'environnement montagnard.
Le plan de communication, conçu conjointement par la Région et la Grivel, a prévu l'édition d'un CD-ROM documentaire accessible au grand public, disponible aussi sur notre site Internet, ainsi que la préparation de panneaux - situés actuellement dans les locaux du musée " Duca degli Abruzzi " de Courmayeur - et la réalisation par les soins de Grivel d'un film - documentaire intitulé " Grand bleu sur l'Aiguille ", qui a été présenté le 30 octobre dernier à la maison des guides de Courmayeur au cours de la conférence de presse de présentation de l'initiative.
   
Pagina a cura dell'Assessorato territorio, ambiente e opere pubbliche © 2020 Regione Autonoma Valle d'Aosta
Condizioni di utilizzo | Crediti | Contatti | Segnala un errore