Région Autonome Vallée d'Aoste - Site officiel LoveVdA
Recherche  
Recherche complète
Accueil Liens Nouveautés Plan Contacts ITA FRA

    Rapport annuel 2004
  Présidence de la région
  Assessorat Agriculture, Ressources naturelles et Protection civile
  Assessorat Activités productives et Politiques du Travail
  Assessorat Budget, Finances, Programmation et Participations régionales
  Assessorat Education et Culture
  Assessorat Santé, Bien-être et Politiques sociales
  Assessorat Territoire, Environnement et Ouvrages publics
  Assessorat Tourisme, Sports, Commerce, Transports et Affaires européennes
  Les manifestations
    Assessorat éducation et culture

Pour une soif de connaissance toujours renouvelée

Les deux Départements de l'éducation et de la culture ne sont pas complètement indépendants mais font au contraire partie d'un même projet culturel et ont des objectifs communs.
L'éducation doit s'adapter à la énième réforme scolaire et elle doit pouvoir défendre les conquêtes de l'école valdôtaine en préparant une réforme de l'école qui soit adaptée à la spécificité de la Vallée d'Aoste, qui tienne compte de l'originalité du système scolaire valdôtain et qui le préserve. Mais, au-delà de la réforme, c'est l'éducation en tant que qualité de l'enseignement qui doit être protégée et valorisée et qui doit également s'ouvrir à la mondialisation sans pour autant perdre son identité. En ce sens, la nouvelle collection de livres « A prendre » a déjà publié deux petits volumes (« Le métier d'enseignant » et « Quelle histoire enseigner cette année ? ») qui représentent un important outil de réflexion pour les enseignants.
De la même façon, les biens culturels, qui doivent maintenant tenir compte du nouveau « Code des biens culturels et du paysage », doivent exercer leur fonction d'éducation et de stimulation culturelle.
Ils doivent donc être à même de se requalifier et d'adapter leur mission de conservation et de protection, tout en s'ouvrant à la communication qui, lorsqu'elle est bien gérée dans l'intérêt de la culture et de l'éducation des citoyens, devrait pouvoir devenir un chef-d'oeuvre de communication. Il ne s'agit pas seulement de conserver mais, comme tout bon enseignant qui sait être rigoureux, de savoir aussi intéresser et éduquer.
Le citoyen et le touriste culturel doivent sentir la soif de connaissance grandir en eux, exactement comme la sent un élève curieux auquel un bon maître sait transmettre le goût d'apprendre. C'est dans cet esprit que nous avons ouvert le Musée archéologique le 15 octobre dernier et que nous pensons rouvrir prochainement le cryptoportique du forum.
Par ailleurs, nous devons participer avec enthousiasme et sans crainte aux différents projets culturels qui sont susceptibles d'attirer des milliers de visiteurs. Nous devrions également faire tout notre possible pour lier davantage les biens culturels au monde de l'école : les derniers exemples en date de cette collaboration sont un cd tridimensionnel, réalisé par la Surintendance et l'Inva, et un récit de l'évolution architecturale du château d'Aymavilles, très intéressant tant du point de vue de la qualité que de celui de la didactique, qui seront distribués dans nos écoles. C’est là une parfaite illustration de la synergie qui unit le Département de l'éducation et celui des biens culturels au sein de l'Assessorat de l'Education et de la Culture.

TERESA CHARLES
Assesseur à l'Éducation et à la Culture

    Assessorat éducation et culture
  Département de la surintendance des écoles
  Département de la culture

Page rédigée par la Présidence de la Région © 2000-2001 Région Autonome Vallée d'Aoste
Conditions d'utilisation | Crédits | Contacts | Mise à jour le 12/5/2005