Le Théâtre


Le Théâtre d’Aoste constitue l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture provinciale romaine du Haut Empire. Il ne reste de sa façade qu’une paroi monumentale percée d’arcades et de fenêtres, de 22 mètres de hauteur. La cavea, cette structure concave semi-circulaire destinée à accueillir le public, comprenait plusieurs catégories de gradins, qui s’élevaient jusqu’au troisième ordre de fenêtres percées dans le mur extérieur. Il ne reste de ceux-ci que les six gradins inférieurs plus 2 autres près de l’orchestra, plus bas et plus larges, qui étaient destinés aux sièges des personnalités de haut rang, et les imposantes substructures radiales en maçonnerie qui soutenaient les rangées de gradins supérieures, aujourd’hui disparues. Face à la cavea et derrière l’orchestra, se dressait l’édifice scénique, dont la riche façade était ornée de colonnes corinthiennes, de marbres et de statues, avec ses locaux de services derrière la scène, et dont seules les fondations subsistent aujourd’hui.

L’on estime que le Théâtre d’Aoste pouvait accueillir plusieurs milliers de spectateurs.




Retour en haut