L'arc honoraire d'Auguste

La façade occidentale La façade occidentale

 

A peine franchi le pont romain sur le torrent Buthier, le long de la rue qui portait à la monumentale Porte Prétorienne, fut érigé l'arc honoraire dédiéà l'empereur Auguste. Il s'agissait d'un signe éloquent de la présence et de la puissance de Rome qui, en 25 avant J.-C. avait définitivement vaincu le peuple des Salasses et fondé la nouvelle colonie.

L'arc, qui se caractérise de par sa majesté sévère, typique de l'architecture de la période républicaine tardive, se compose d'une seule arche en plein cintre, large de 9 m environ. Les piliers qui le soutiennent forment aux quatre angles des demi-colonnes sur des bases attiques surmontées de chapiteaux corinthiens, les mêmes qui divisent les façades et les côtés. À l'origine ces surfaces étaient interrompues par les reliefs représentant probablement des trophées qui étaient placés dans les quatre niches de la façade. Un entablement dorique à triglyphes et métopes ferme en haut ce qu'il reste du monument, privé depuis des siècles de l'attique sur lequel était apposée, en lettres de bronze, l'inscription dédicatoire.

 



Retour en haut