Les chiffres

Environ 35 000 m3 de béton et 4 000 t d'acier ont été utilisés pour construire les structures, en plus des 1 000 tonnes d’acier pour les seules remontées mécaniques. Les huit câbles porteurs représentent une longueur de 18 kilomètres et pèsent 400 tonnes.

 

Le chantier de la Pointe Helbronner Le chantier de la Pointe Helbronner

 

Le matériel a été acheminé et transporté sur les différents sites du chantier au moyen de quatre téléphériques et de six grues.

Travailler sur le chantier de la Pointe Helbronner, à 3 500 m d'altitude, a posé des problèmes d'acclimatation considérables : les ouvriers ont dormi en altitude au refuge Torino et leur horaire de travail a été aménagé de façon à ce que les efforts fournis soient compensés par un temps de repos adaptéà ces conditions de travail (7 jours de travail alternant avec 4 jours de repos). Des visites spécialisées, des analyses et des tests ont été effectués régulièrement auprès du cabinet de médecine de montagne d’Aoste.

Le personnel a également suivi des cours de formation spécifiques avec des médecins et des secouristes et le chantier était équipé de bombonnes d'oxygène, d’un défibrillateur, de civières et d’une infirmerie volante, tous équipements treuillables. 

Projet, chantier, avancement des travaux, photos, films et articles de presse sont consultables sur le site internet :

http://www.cordeemontblanc.eu


 



Retour en haut