Que voir

Au départ de Pontal d’Entrèves, vous arrivez à la station du Pavillon du mont Fréty, où il est possible de visiter le jardin botanique alpin Saussurea, le plus haut d’Europe avec ses 2 173 m d’altitude. 

 

Le jardin botanique Le jardin botanique

(lien : http://www.saussurea.net/)

 

De là, en empruntant le second tronçon du nouveau téléphérique, vous arrivez à la Pointe Helbronner, à 3 500 m d’altitude environ, d’où il est possible d’accéder au nouveau refuge Torino par un ascenseur vertical de 90 m et un tunnel d’environ 165 m de long, entièrement creusé dans la roche. Cinquante mètres plus bas se trouve l’ancien refuge Torino, accessible par un escalier interne raide de 222 marches, équipé d’un monte-charge pour le transport des skis et du matériel d'alpinisme. Pendant l’été, un sentier panoramique relie ces deux refuges. 

 

Le réfuge Torino Le réfuge Torino

(lien : http://www.rifugiotorino.com

 

Depuis la Pointe Helbronner, vous pouvez aller jusqu’à la petite ville française de Chamonix–Mont-Blanc en empruntant le téléphérique conçu par le comte Lora Totino. Cette ligne est formée de trois tronçons, dont le premier est sans aucun doute le plus spectaculaire : pour la traversée de cinq kilomètres au-dessus de la Mer de Glace, répartie sur deux portées, les cabines de quatre places chacune sont groupées par trois et se croisent au niveau du pylône. Cette solution technique audacieuse est unique au monde. La ligne mène à l’Aiguille du Midi, à 3 842 m d’altitude, puis de là au Plan de l’Aiguille (2 137 m) et, enfin, à Chamonix–Mont-Blanc (1 030 m) via deux autres tronçons de téléphérique. 

 

Cabines sur la Mer de Glace Cabines sur la Mer de Glace

(lien : http://www.compagniedumontblanc.fr)

 

Le retour en Italie peut aussi se faire en autocar, par le tunnel du Mont-Blanc.

 



Retour en haut