Expositions en cours

Catalogo Premiata Conceria Balla Carlo & Figlio. Un album photo et un livre
L'assesseur à l’Éducation et à la culture et l’assesseur aux Activités productives, à l’énergie, aux politiques du travail et à l’environnement de la Région autonome Vallée d’Aoste annoncent que l’exposition « Premiata Conceria Balla Carlo & Figlio. Un album photo et un livre » sera inaugurée vendredi 26 janvier 2018, à 18h, dans la salle des expositions de l’Hôtel des États d’Aoste. Cet événement est construit autour d’un précieux album photographique appartenant aux héritiers de la famille Balla, remarquable témoignage iconographique de l’activité florissante de la tannerie qui fut active en Vallée d’Aoste au début du XXe siècle. Lors d’une recherche réalisée à Aoste, l'Association Valdôtaine Archives Sonores (AVAS) a découvert cet album de photographies composé de 37 images, réalisé il y a cent ans, en 1918, par le Stabilimento Grafico Alfieri & Lacroix de Milan, véritable témoignage de l’histoire valdôtaine des premières décennies du XXe siècle. La tannerie Balla était située entre les rues qui s’appellent actuellement Mont-Pasubio, Mont-Vodice, Cesare Battisti et Giorgio Elter, là où passait le canal de dérivation du ru Mère-des-Rives, alimenté par le Buthier, qui fournissait à la tannerie l’indispensable élément de base lui permettant de fonctionner. Installée à l’Ouest de la ville bien avant la construction du quartier Cogne, des casernes des Alpins sur la place d’armes et de la zone du Plot où naquit ensuite la place de la République, la tannerie jouait un rôle important dans le tissu productif valdôtain. L’ouverture de l’exposition, quelques jours avant la Foire de Saint-Ours 2018, met en exergue la synergie entre les différents secteurs de l’Administration régionale qui s’est traduite par une collaboration entre l’Assessorat de l’éducation et de la culture et celui des activités productives, de l’énergie, des politiques du travail et de l’environnement. Conçue par les soins de l’Association Valdôtaine Archives Sonores (AVAS) sous la direction d’Enrico Peyrot et aménagée par la structure Expositions de l’Administration régionale, l’exposition est assortie d’un catalogue bilingue italien-français, publié par la Typographie Duc d’Aoste et vendu au prix de 10 euros. L’exposition Premiata Conceria Balla Carlo & Figlio. Un album photo et un livre, dont l’entrée est gratuite, est ouverte jusqu’au 6 mai 2018 avec l’horaire suivant : du mardi au dimanche, de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h, fermé le lundi. Pour tout renseignement : Assessorat de l’éducation et de la culture Structure Expositions tél. 0165 275937 Courriel : u-mostre@regione.vda.it Salle des expositions de l’Hôtel des États tél. : 0165 300552

Salle des expositions de l’Hôtel des Etats - Aoste
26 Janvier 2018 - 6 Mai 2018

Catalogue Pierre, Papier, Papier Carbone. Les « frottages » de stèles d’Ernesto Oeschger et Elisabetta Hugentobler
L'Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d’Aoste annonce que vendredi 10 novembre 2017, à 17h, dans les salles d’expositions de l’Aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans d’Aoste, sera inaugurée l’exposition Pierre, Papier, Papier Carbone. Les « frottages » de stèles d’Ernesto Oeschger et Elisabetta Hugentobler. Cette exposition porte sur une collection artistique inédite dédiée aux stèles anthropomorphes, réalisées suivant la technique du frottage (du verbe « frotter »), qui prévoit l’utilisation de papier de soie, de fusain ou de papier carbone. La restitution graphique est une phase cruciale de la recherche archéologique puisqu’elle permet de conserver une trace de ces objets, mais également de mettre en évidence des détails de grande importance. Les 26 stèles exposées à l’Aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans sont l’expression d’une forme de langage artistique transversal et proviennent de toute l’Europe, ce qui permet au site archéologique valdôtain de remplir une importante mission : devenir un lieu, où les cultures se rencontrent. Artiste indépendant originaire de la région de Bâle, en Suisse, Ernesto Oeschger a fait preuve d’un grand éclectisme en exerçant tour à tour les métiers d’orfèvre, de sculpteur et de photographe. Sa passion pour l’art préhistorique se manifeste très tôt. Suivant sa propre sensibilité artistique et son goût esthétique, pendant près de trente ans, Oeschger se consacre donc aux relevés par « frottage », d’abord de gravures rupestres, puis de stèles anthropomorphes. En collaboration avec Elisabetta Hugentobler, il s’occupe dans un premier temps des vestiges découverts dans le Val Camonica (IT), sur le mont Bégo (FR) et à Carschenna (CH), avant d’élargir son rayon d’action jusqu’à la Suède et au Sahara algérien.

Site archéologique de Saint-Martin-de-Corléans - Aoste
10 Novembre 2017 - 6 Mai 2018

Catalogue La montagne photographiée, la montagne sculptée. Davide Camisasca et Marco Joly
L’Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d’Aoste annonce l’inauguration, vendredi 27 octobre 2017, à 18 h, à l’ancienne église Saint-Laurent d’Aoste, de l’exposition « La montagne photographiée, la montagne sculptée. Davide Camisasca et Marco Joly », dans le cadre de laquelle, pour la seconde fois, les œuvres d’un photographe dialoguent avec celles d’un sculpteur dans ce contexte suggestif au cœur d’Aoste. L’exposition, dont Daria Jorioz est le commissaire, comprend une ample vingtaine de photographies inédites de grandes dimensions, en noir et blanc, entourées d’une sélection de sculptures, essentiellement en noyer. Les clichés de Camisasca sont le fruit d’un intense travail et d’une recherche sur les formes, caractérisée par des atmosphères raréfiées, des lumières tamisées et un blanc total, qui transforme la montagne, de lieu physique qu’elle est, en une dimension intérieure. Les créations de Marco Joly, en bois et en pierre ollaire, racontent quant à elles des scènes de la vie quotidienne, peuplées de paysans, de bergers, d’enfants et de personnes âgées, où l’on redécouvre la dimension communautaire du village. « Davide Camisasca et Marco Joly - commente l’Assesseur Emily Rini – composent un parcours d’exposition intense et poétique, dont je suis certaine qu’il enchantera le public tout au long de l’hiver. Dans le cadre de cette exposition, le dialogue particulièrement réussi de la photographie et de la sculpture offre des suggestions artistiques d’une grande qualité expressive. » Davide Camisasca, qui réside à Gressoney-Saint-Jean depuis 1972, est à la fois guide de haute montagne et photographe professionnel, spécialisé dans le thème de la montagne. Il a réalisé diverses expositions personnelles, à Milan, Genève, Londres, Turin, ainsi que Trente et, à plusieurs reprises, en Vallée d’Aoste. Il est l’auteur de livres photographiques sur le Mont-Blanc, le Grand-Paradis, le Grand-Saint-Bernard et le Mont-Rose. Il a également effectué des recherches photographiques sur le patrimoine paysager et architectural valdôtain et a collaboré avec diverses revues italiennes et étrangères, dont Alp, Dove, Gente Viaggi, Sciare, Pentax Family, Meridiani Montagne, Alpes et Berge. Marco Joly habite Arnad et depuis 1974, il a participé à toutes les éditions de la Foire de Saint-Ours. De nombreuses publications consacrées à la sculpture traditionnelle et à l’artisanat alpin ont présenté des photographies de ses œuvres, comme Arte di tradizione in Valle d’Aosta, édité en 1994, ou le second volume de La collezione IVAT (Institut Valdôtain de l’artisanat typique) de 2007. Joly a remporté le premier prix de la Foire de Saint-Ours en 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1998 et 1999. Il s’est aussi adjugé le premier prix de l’Exposition-concours de l’artisanat valdôtain de tradition d’Aoste cinq années de suite, de 1984 à 1988, ainsi qu’en 2004. En 2001, il a reçu le prix « Don Garino » qui récompense la meilleure sculpture à thème religieux. En outre, son nom revient régulièrement dans les revues et les quotidiens nationaux et locaux, comme celui d’un des interprètes les plus intéressants et représentatifs de l’artisanat valdôtain. « La montagne photographiée, la montagne sculptée. Davide Camisasca et Marco Joly » est accompagnée d’un catalogue édité par la Tipografia Valdostana, qui contient les textes de Daria Jorioz et de Pietro Giglio, vendu au prix de 10 euros. L’exposition, dont l’entrée sera libre, restera ouverte jusqu’au 25 février 2018, du mardi au dimanche, de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h, fermée le lundi. Pour tout renseignement : Assessorat de l’éducation et de la culture Structure « Expositions » : 0165 275937 Courriel : u-mostre@regione.vda.it Ancienne église Saint-Laurent : 0165 238127 Internet : www.regione.vda.it

Eglise Saint-Laurent - Aoste
27 Octobre 2017 - 25 Fevrier 2018

Catalogo À ma façon. Nespolo, entre art, cinéma et théâtre
L’Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d’Aoste informe que vendredi 20 octobre 2017, à 18h, au Centre Saint-Bénin d’Aoste, se tiendra l’inauguration de l’exposition « À ma façon. Nespolo, entre art, cinéma et théâtre », consacrée à l’expérience interdisciplinaire de cet artiste piémontais, organisée par l’Assessorat et conçue par le critique d’art Alberto Fiz, en collaboration avec le philosophe Maurizio Ferraris. Plus de 80 œuvres hétéroclites - peintures, dessins, maquettes de théâtre, sculptures, ex-libris, tapis, photos, affiches et même un canoë de huit mètres entièrement décoré - réalisées entre 1967 et aujourd’hui, seront ainsi présentées au public le long d’un parcours spectaculaire et entraînant, expressément aménagé pour les locaux de l’ancienne église Saint-Bénin. De l’art au cinéma, en passant par les dessins animés de la télévision et la logique mathématique pour arriver au théâtre, ces œuvres - présentées selon des critères thématiques dans les espaces du Centre Saint-Bénin - forment une constellation et mettent en lumière la versatilité de l’un des interprètes les plus originaux et audacieux de la scène contemporaine italienne, qui a revisité les styles et les tournures de style « à sa façon », sans jamais se laisser entraver par les conventions. « Je suis particulièrement heureuse de présenter au public cette initiative de grande qualité consacrée à Ugo Nespolo - commente l’Assesseur Emily Rini - et je suis certaine que le public saura apprécier cette exposition, où se mêlent peinture, sculpture, design et théâtre, le long d’un parcours fascinant et insolite. L’Assessorat régional confirme ici son engagement pour la promotion de la culture et de l’art ». L’exposition est assortie d’un catalogue bilingue italien-français publié chez Magonza et vendu au prix de 26 euros, qui présente toutes les œuvres exposées et contient également des essais de Maurizio Ferraris, Alberto Fiz et Daria Jorioz, ainsi qu’un entretien entre Ugo Nespolo et Pietro Bellasi, une série d’essais signés de l’artiste et les témoignages de Enrico Baj, Renato Barilli, Gillo Dorfles, Danilo Eccher, Pierre Restany, Gianni Rondolino, Francesco Poli et Tommaso Trini, entre autres. Le coût du billet d’entrée plein tarif s’élève à 6 euros, à 4 euros pour les tarifs réduits et les membres du Touring Club Italiano et à 3 euros pour les membres d’Alpitur. L’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans et les élèves. Pour tout renseignement : Assessorat de l’éducation et de la culture Région autonome Vallée d’Aoste « Expositions » Tél. 0165 275937 – Courriel : u-mostre@regione.vda.it Internet : www.regione.vda.it Centre Saint-Bénin Tél. : 0165 272687

Centre Saint-Bénin - Aoste
20 Octobre 2017 - 8 Avril 2018

 




Retour en haut