2021 - Journées de la Francophonie

Dans le cadre des Journées de la Francophonie 2021, l’Assessorat des Biens culturels, du Tourisme, des Sports et du Commerce propose deux spectacles : HEIDI PROJECT et MALEFICE

 

 


 

 

 


 


 

 

HEIDI PROJECT

un conte autobiographique documentaire et musical

écrit et interprété par Alessandra Celesia et Adélys

mise en scène : Adrien Faucheux

musique : liveAdélys

compagnie : Curious Industries

Ce spectacle a été enregistré au Théâtre Splendor d’Aoste le 16 mars 2021 et sera diffusé en ligne du 20 mars, 21h, au 25 mars 2021, 17h. Le spectacle sera accessible gratuitement pour le tout public et aussi pour les écoles au lien bobine.tv

 

HEIDI PROJECT est un « documentaire live » où la parole et la musique sont portées sur scène par les protagonistes mêmes des films qui défilent à l’écran. Alessandra Celesia se raconte à la première personne et lance les extraits en direct. La chanteuse-pianiste Adélys joue la colonne sonore des récits filmiques dans lesquels elle aussi évolue en tant que personnage.

« Je suis née dans les Alpes, en Vallée d’Aoste. J’ai grandi à la montagne. Je suis une Heidi italienne. Comme l’héroïne du dessin animé qui a bercé mon enfance, j’ai quitté la montagne pour la ville. Pas Francfort, mais Paris. Je ne suis pas partie pour devenir demoiselle de compagnie, mais en quête de moi-même.  Dans cette ville, tout comme Heidi à Francfort, je me suis effondrée. J’ai perdu pour un moment le sens de la vie. C’est pour comprendre la mécanique interne de ce « mal à l’âme » dont la petite fille des montagnes souffrait autant que moi, que j’ai décidé de partir pour un long voyage en compagnie d’une complice musicienne. Sur les routes que nous avons parcourues, au gré des rencontres que nous avons faites, l’histoire de Heidi s’est tissée avec la nôtre : des montagnes de la Vallée d’Aoste aux grands lacs gelés de Laponie, main dans la main avec Heidi, nous avons cherché ce qui fait de nous les adultes que nous sommes devenues. Dans ce parcours composé de vieux films super 8, de séquences capturées avec des téléphones portables, de notes sur un bout de clavier, il est question de sapins vigoureux, de vieux tricots, de chamanes du Nord qui ont le sens de l’humour, d’hélicoptères en pleine ville et de lacs gelés en Laponie… C’est une quête de cette zone de l’enfance, blanche comme la neige sur laquelle personne n’a jamais marché. Notre plus grand trésor. Ce noyau qui résiste à l’usure du temps et aux blessures de l’âme. »

Alessandra Celesia

 

Une réalisatrice se raconte à la première personne et projette des séquences de films en direct. Une chanteuse/pianiste l’accompagne. Elle apporte une profondeur émotionnelle et fictionnelle aux films dans lesquels elle évolue, elle aussi, en tant que personnage. Le tout est un « film »éclaté en séquences et recomposé sur scène. HEIDI PROJECT est un travail d’assemblage de trois forces ; les séquences de cinéma documentaires, la musique et le récit. L’enjeu pour nous était de faire fusionner ces trois éléments d’une manière inédite, de maintenir le mouvement constant entre ces trois polarités. Le spectacle a été créé en modifiant constamment de front ces trois éléments : montage des films, récit, musique.

« Il n’est pas question de raconter la vie d’Alessandra, mais plutôt d’en produire des extrapolations, lui faire suivre une route improbable, qui tient par des effets de montage, des effets d’ellipses. La parole modifie le sens des séquences ; il les rend mentales, intériorisées.

Alessandra et Adélys, en nous racontant l’histoire de la petite Heidi, nous racontent surtout l’histoire de leur propre quête, une quête de la paix intérieure, le long d’un voyage improvisé en Europe. Mues par un besoin impérieux d’aller de l’avant, de marcher, toujours marcher. Et nous avançons avec elles ; nous assistons à leurs rencontres improbables, intrigantes, souvent drôles. On est emportés dans la quête de cet étrange être à deux corps : Alessandra et Adélys, qui tentent de réparer l’âme blessée d’une petite fille ».

Adrien Faucheux

 

Alessandra Celesia a étudié le théâtre à l’École Jacques Lecoq de Paris. Elle est comédienne, metteur en scène et réalisatrice de films documentaires. Son dernier film, « Anatomia del Miracolo », a été présenté cet été au festival de Locarno.

Adélys chante et compose ses chansons avec sa voix intrépide et son piano désossé. Ses musiques sont des remèdes à la morosité ambiante, des élans solaires, qui nous réconcilient avec nos vérités premières. Dernièrement, elle a réalisé les premières parties d'artistes renommés (Jean-Louis Aubert, Pauline Croze, Anaïs...) et est sûrement une des voix montantes de la nouvelle chanson francophone.

Adrien Faucheux, formé aux beaux-arts, est chef monteur et réalisateur de films documentaires. Il a beaucoup fréquenté le théâtre et les comédiens. Il a monté tous les derniers films de Alessandra Celesia.

 

 


 

 

MALEFICE 

de Marguerite Yourcenar du recueil « Conte bleu »© Editions Gallimard

avec : Claudine Chenuil et Vincent Boniface aux instruments

mise en scène : J. Pierre Jouglet

production : Cie Les 3 Plumes et Groupe Approches 

 

Le spectacle se tiendra au Théâtre Splendor d’Aoste et sera diffusé en live streaming le 27 mars 2021 à 18h30 et en ligne du 28 au 31 mars 2021. Le spectacle sera accessible gratuitement pour le tout public et aussi pour les écoles sur la plateforme bobine.tv.

Le spectacle MALEFICE, dit par Claudine Chenuil accompagnée par la musique de Vincent Boniface, raconte une séance de désenvoûtement décrite par Marguerite Yourcenar comme « une évocation réaliste des mœurs italiennes ». L’action se situe en France, sur la Méditerranée, dans une famille d’émigrés italiens où un guérisseur va tenter de lever le sort qu’on aurait jeté sur une jeune femme tuberculeuse.

Voulez-vous assister à une séance de désenvoûtement ?

Celle décrite par Marguerite Yourcenar en 1927, dans MALEFICE, œuvre de jeunesse considéré par l’auteur comme « une évocation réaliste des mœurs italiennes ». L’action se situe en France, sur la Méditerranée dans une famille d’émigrés italiens : celui qui passe pour un habile guérisseur va tenter de lever le sort qu’on aurait jeté sur une jeune femme tuberculeuse. Voisines, cousines, tante, personnes d’origine paysanne et montagnarde, sont rassemblées, attendent le “leveur de sort” et la révélation de « la coupable ». Marguerite Yourcenar décortique les sentiments des personnages, en extirpe sans complaisance leurs contradictions, tout en les considérant avec humanité et compassion et en respectant leur authenticité. La situation est grave, l'ambiance est tendue, le suspens tient le public en haleine, mais comme souvent, entre des moments de tension, on sent l’humour affleurer.

Le travail du metteur en scène par le jeu de la narratrice, à la fois témoin et interprète, a consistéà recréer dans un lieu neutre l’espace où s’est déroulée l’action, à matérialiser des souvenirs enfouis, donner vie aux différents personnages acteurs de ce rite. Le texte est dit par Claudine Chenuil, ponctué par la musique de Vincent Boniface, qui à la fois évoque l’origine paysanne de cette population, mais aussi l’ambiance légère de la côte méditerranéenne, la fragile délicatesse d’une femme, les interrogations de l’assistance et le regard des autres.

 

Jean Pierre Jouglet et Claudine Chenuil sont co-fondateurs du Groupe Approches créé en 1981 en France, par des comédiens et sociétaires originaires ou proches de la Vallée d’Aoste où le groupe travaille depuis 1982. Leur activité va se développer dans cette Région avec une première mission spécifique : mettre en place dans les écoles maternelles une série d’interventions venant en appui à la méthode d’enseignement précoce du français « Valentine et les autres » dans le cadre de la conservation de la langue française. Ont suivi quantités de créations théâtrales, 25 spectacles jeunes publics et plus de 20 spectacles pour adultes. Le Groupe a réalisé diverses interventions théâtrales pour les élèves, des écoles maternelles jusqu'aux écoles supérieures ainsi que pour tout public. Parallèlement, il a été actif dans le cadre de projets transfrontaliers ou Interreg, France-Italie-Suisse, liés à sa mission, ainsi que dans le cadre de la semaine de la Francophonie depuis 2009. Pendant cette longue activité, Claudine et Jean-Pierre, ont mené un projet rigoureux et sur le long terme, cherchant d’aller vers la culture régionale en la mettant en valeur, en adaptant des contes, légendes, textes et poésies d’auteurs valdôtains, et de proposer des textes francophones à mettre en scène. Le gouvernement français a attribué en 2007 à Claudine Chenuil-Jouglet, l’insigne de Chevalier des Arts et Lettres, pour l’ensemble de l’activité culturelle déployée en Vallée d’Aoste.

 

Vincent Boniface, è nato nella famiglia che conduce dal 1979 il progetto Trouveur Valdotèn col quale ha all’attivo un altissimo numero di concerti e diverse pubblicazioni sia di repertori di ricerca (canti e melodie delle Alpi occidentali) che di creazione rivolta alla diffusione del Patois presso i giovani. Declina in seguito la radice musicale tradizionale in tante esperienze esteticamente diverse: L’Orage (canzone d’autore folk-rock) che vanta collaborazioni illustri come quella con Francesco De Gregori e Sony Music, oltre ad una lunga serie di concerti in tutta Italia tra cui anche quello del Primo Maggio a Roma e la vittoria di Musicultura. Lavora regolarmente all’estero coi progetti Toc Toc Toc, Ishtar Connection e Noces Bayna e in Italia con Estremìa, Collettivo Decanter e Kilombo.

 

 

Événements et spectacles



Retour en haut