Château de Saint-Pierre


Construit sur une hauteur qui domine Saint-Pierre, le château est mentionné dans un document de 1287 comme appartenant aux familles De Quart et De Sancto Petro.

Parmi ses propriétaires successifs, il convient de signaler Pierre-Philibert Roncas, qui l’agrandit au XVIIe siècle et y organisa de nombreuses réceptions. Par la suite, le château subit certaines modifications et changea plusieurs fois de propriétaire. En 1798, il fut vendu aux Gerbore, qui le cédèrent au baron Emanuele Bollati en 1873. Ce dernier confia à Camillo Boggio, de Turin, le soin de rénover et de transformer l’ensemble. L’architecte piémontais donna à l’édifice l’apparence originale que nous lui connaissons aujourd’hui : selon des canons typiquement romantiques, il le modifia radicalement en lui ajoutant quatre petites tours circulaires dans les angles.

Depuis 1985, le château de Saint-Pierre a été le siège du Musée régional des sciences naturelles – actuellement fermé au public pour cause de restauration – où on présente le milieu valdôtain sous tous ses aspects, de la minéralogie à la botanique et de la géologie à la zoologie.


Châteaux



Retour en haut