Salle 11 Instrumentum domesticum

Dans la salle nommée Instrumentum domesticum est exposée la copie d’un thermopolium (une sorte d’auberge) de modèle pompéien qui évoque la vie quotidienne à l’époque romaine. Il s’agit d’une scénographie qui recrée une zone de restauration avec un petit brasero, une table pour une consommation rapide des plats et une espèce de comptoir portant trois grosses jarres en terre cuite qui contenaient du vin et des aliments. À côté du thermopolium un groupe d’amphores, provenant de fouilles faites à Aoste, documentent les découvertes concernant les commerces de la colonie.


Dans la première vitrine sont exposés des exemplaires d’ustensiles en céramique pour la cuisson et pour la conservation, dans la deuxième vitrine des céramiques fines pour la table.  La plupart des objets sont conservés dans leur forme intégrale et proviennent de tombes. Ils illustrent des formes et des matériaux allant de la céramique fine arétine d’importation du Ier siècle après J.-C. à celle de production locale sur un arc chronologique qui s’étend jusqu’aux IVe-Ve siècle après J.-C.
Dans la troisième vitrine, dédiée aux activités et aux ustensiles de cuisine, sont présentés des objets de la maison dont des clés, des lanternes pour l’éclairage des pièces, des poids de métier à tisser, des instruments de couture, ainsi que des éléments purement décoratifs tels que des compléments d’ameublement et des objets décoratifs en bronze.
A la sortie de cette section est exposé un fragment de fresque appartenant probablement à une domus.

 



Retour en haut