Place perdue

Dans ce cas aussi on ne peut pas reconnaître avec certitude dans l'inventaire de 1551 la pièce, peut-être identifiable dans la "place perdue."

Dans la première partie du local se trouve une série de coffres-forts anciens, caractérisé par la riche décoration des plaques chantournées à décorations végétales. La zone de production de cette typologie, largement répandue dans l'Italie septentrionale entre le XVe et le XVIe siècle, est probablement la Lombardie où (surtout à Milan et à Brescia) sont documentées de nombreux ateliers spécialisés dans le travail du fer.

Le second local présente dans la partie supérieure du mur une bande du XVIIe siècle tardif peinte avec des paysages qui illustrent différents châteaux parmi lesquels aussi le manoir de Fénis. Les meubles disposés ici appartiennent, comme les précédents, à la typologie des conteneurs "armés", destinés à conserver objets précieux et documents et à les mettre à l'abri de vols ou incendies éventuels.

 



Retour en haut