Elenco Numeri Regione Autonoma Valle d'Aosta

Agroalimentare

LES ENJEUX DU LIVRE VERT SUR LA QUALITÉ DES PRODUITS AGRICOLES: LA CONTRIBUTION DES REGIONS EUROPEENNES

di Matteo Limonet
Le 2 décembre 2008 l’AREPO (l’Association des régions européennes de produits d’origine) a organisé à Bruxelles une Assemblée Générale spécialement centrée sur le Livre Vert sur la qualité des produits agricoles.

Le Président de l’AREPO Joan Gene, Directeur Général de l’Alimentation de Catalogne, a inauguré l’évènement en accueillant un hôte de grande importance pour ce débat: Madame la Commissaire à l’agriculture Mariann Fischer Boel.


Mme Fischer Boel a participé avec grande enthousiasme à cette conférence-débat sur le thème des produits agricoles européens en confirmant le binôme gagnant Institutions-Régions Européenne avec sa présence et ses remarques. Dans son intervention, elle a présenté les aspects liés à l’Europe du XXIème siècle, en observant les résultats conquis dans les dernières 15 années au niveau de produits agricoles typiques, de la qualité et de la certification et en regardant au futur comme scénario encore plus riche en succès mais aussi en défis.





Aujourd’hui, il y a presque 4000 indications géographiques protégées (IGP) pour les catégories des vins et des spiritueux et 818 noms enregistrés pour produits agricoles sous le même cadre IGP et sous celui des certifications AOP (Appellation d’origine protégée). Peut-être trop de dénominations? C’est un des point discutés lors de l’évènement par Mme La Commissaire Fischer Boel qui a souligné le rôle du Livre Vert: celui de définir et identifier un marge d’action qui soit toujours efficace et actualisé (surtout face à la croissante compétitivité des pays qui ne font pas partie de l’Union Européenne et au nombre croissant des systèmes de certification nationaux) en matière de protection et registration des produits.

En particulier, un autre système très important pour cette politique de qualité et le STG (Spécialité traditionnelle garantie), grâce auquel on reconnaît qu’un produit agricole destiné à l'alimentation possède une composition traditionnelle, ou est produit selon un mode de production traditionnel. Une vraie garantie pour tous les territoires européens, mais surtout pour les 25 régions présentes à la conférence et membres de l’AREPO, entre lesquelles la Vallée d’Aoste.
Notre Région a souligné l’importance de la politique d’épanouissement des systèmes de qualité visant à l’inclusion des petites productions, notamment celles de «montagne».
Elle a, en outre, mis l’accent sur l’utilité d’une règlementation des «termes réservés» et généraux qui puisse déterminer la provenance et l’origine de zones spécifiques de production, telles que, par exemple, «vin de montagne» ou «produit de montagne».

De plus, la Région a affirmé la conviction que les certifications privées ne sont pas une alternative aux systèmes de qualité: c’est une répartition sur échelle mineure définissant labels nationaux et régionaux qui doit être mise en œuvre.

Les certifications régionales, en particulier, en tant que systèmes de qualité, pourraient jouer un rôle important dans l’économie ainsi que dans les traditions locales; ceci est surtout vrai pour les productions qui aujourd’hui sont présentes au niveau local et qui pourraient - après un premier développement en milieux protégés - passer à niveaux supérieurs (systèmes nationaux de qualité ou sous-logos UE).

Pour ce qui est de la procédure, les productions de montagne devraient avoir des facilités par rapport à leur production limitée et au fort lien avec le territoire, ce dernier n’étant pas toujours un facteur positif pour certains aspects productifs.

La Vallée d’Aoste a aussi exprimé sa contrariété à l’introduction d’ultérieurs systèmes obligatoires, en répététant l’importance de l’introduction de règles de protection pour les labels de la montagne et des labels régionaux en tant que systèmes de qualité.

Enfin, on a voulu souligner l’importance de l’information au consommateur pour valoriser les caractéristiques de notre produit et de son territoire de production.

Tous les participants et interlocuteurs espèrent de pouvoir se rejoindre bientôt pour autres débats comme celui du 2 décembre auquel on a eu témoignage de l’importance que la coopération entre régions et instituions européenne possède. Un débat qui ne vérifie pas seulement les objectifs communs réalisés ensemble, mais qui en recherche des nouveaux en créant de nouveaux chemins à parcourir ensemble.


ASSESSORATO AGRICOLTURA MANIFESTAZIONI 2009

a cura dell’Ufficio Promozione
(Direzione prduzioni vegetali e servizi fitosanitari)

 

     
dal 2 al 6 aprile Vinitaly Verona
dal 3 al 6 aprile Foire internationale aux fromages et aux vins Coulommiers (FR)
dal 30 maggio al 2 giugno Vini nel Mondo Spoleto
dal 4 al 6 settembre XI esposizione Vini DOC della Valle d'Aosta Aymavilles
dal 18 al 21 settembre Cheese Bra
L'11 ottobre Marché au Fort Bard
Nell'autunno
(con data da definire)
Mercati generali - Centro servizi per il turismo enogastronomico Roma
Tra gennaio febbraio 2010
(con data da definire)
Mercati generali - Centro servizi per il turismo enogastronomico Roma
Pagina a cura dell'Assessorato dell'Agricoltura e Risorse Naturali © 2019 Regione Autonoma Valle d'Aosta
Condizioni di utilizzo | Crediti | Contatti | Segnala un errore