Programme de Coopération transfrontalière France-Italie 'Alcotra' 2014/20 (FEDER)

Le Programme de coopération transfrontalière Interreg V-A France-Italie, Alcotra 2014/20 (FESR) est cofinancé par le Fond européen de développement régional (FEDER) et par les Etats membres France et Italie et intéresse la frontière alpine entre les deux pays.

L’objectif général du Programme est de contribuer au maintien des ressources humaines actives dans les zones du territoire transfrontalier plus caractérisées par marginalité géographique et menaçées par le décrochage et le vieillissement de la population. La stratégie du Programme contribue à atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Europe 2020, visant à la croissance intelligente, durable et inclusive.

Les territoires intéressés

Le Programme couvre entièrement la frontière alpine entre France et Italie. Notamment, sont impliquées trois régions italiennes (Vallée d’Aoste, Piémont, Ligurie) et deux régions françaises (Auvergne Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur).

Les projets doivent intéresser les territoires éligibles de niveau NUTS III transfrontaliers : pour l’Italie la Région Autonome Vallée d’Aoste, les Provinces de Cuneo et de Imperia et la Métropole de Turin ; pour la France les Départements de la Haute-Savoie, de la Savoie, des Hautes-Alpes, des Alpes de-Haute-Provence et des Alpes Maritimes.

 

 

Les contenus

Le Programme est articulé en quatre axes prioritaires, organisés en neuf objectifs specifiques, plus un destinéà l’Assistance technique:

Axe 1 – Innovation appliquée - transfert de l'innovation et des technologies appliquées

L’Axe souhaite réduire les distances entre le monde de la recherche et celui des entreprises, en favorisant l’échange de bonnes pratiques soit dans le domaine des transferts technologiques, soit des mécanismes et des méthodologies de l’innovation (open innovation, méthodologie living lab, pre-commercial public procurement, etc). Cela permettra de favoriser le développement des filières productives prioritaires communes aux Stratégies Régionales d’innovation des cinq Régions impliquées dans le Programme, et d’intervenir sur les principaux points de force et de faiblesse du territoire ALCOTRA, qui sont liés surtout aux thèmes de la santé, de la mobilité, du tourisme, de la culture et de l'économie verte.  Le Programme prévoit d'étendre également aux zones non-urbaines les avantages dérivant du développement de services innovants (objectif spécifique 1.1: augmenter les projets d'innovation, notamment cluster, et développer des services innovants à travers les frontières), en termes d'augmentation de la qualité de vie et la consolidation des «smart communities». En démarrant donc de pôles d'excellence - en particulier en milieu urbain – les services d’innovation seront également étendus aux zones rurales et de montagne. De plus, le Programme souhaite intégrer l'innovation et la recherche avec l'énergie et l’urbanisation - objectif spécifique 1.2: accroître l'efficacitéénergétique dans le secteur de la construction - car le thème de l'économie d'énergie, par le biais de l’expérimentation dans des bâtiments publics de éco matériaux produits principalement par les filières locales et par l’activation de procédures partagées, est strictement liéà celui de l’éco-innovation et de l’économie verte.

Axe 2 – Environnement mieux maîtrisé - augmentation de la résilience du territoire
L’Axe vise à améliorer l’aménagement du territoire de la part des institutions publiques pour l’adaptation au changement climatique à travers l’adoption de stratégies partagées de planification, car ceux-ci permettent de répondre de manière permanente et coordonnée aux impacts physiques et économiques dûs au changement climatique. A cet effet, il est nécessaire d'accroître et de diffuser les connaissances des impacts sur le territoire, veiller afin que les outils de planification tiennent compte de tels impacts, encourager le partage des connaissances et créer des systèmes de suivi permanents dans des zones “type” du territoire ALCOTRA. En ce qui concerne la prévention et la gestion des risques, l’objectif spécifique 2.2. vise à accroître la résilience des territoires plus exposés aux risques. L’Axe 2 se propose de travailler en continuité avec la programmation 2007/13 à travers des projets visés à promouvoir des actions de connaissance et de gestion des risques émergents, réaliser, comparer et expérimenter sur le territoire de nouveaux instruments et méthodolologies, impliquer le grand public, notamment, gráce à de nouvelles stratégies d’information et communication et poursuivre les actions en faveur de l’interopérabilité des données et des services utilisés par les différents acteurs.
Axe 3 Attractivité du territoire - valorisation des ressources naturelles et culturelles
L’Axe vise à améliorer la sauvegarde et la valorisation du patrimoine naturel, culturel et paysager et, par conséquent, avec l'objectif spécifique 3.1, à en augmenter l’attractivité et le benefice durable pour les visiteurs comme pour les résidents. En particulier, le Programme veut promouvoir l'utilisation integrée de l’offre culturelle, environnementale et touristique au niveau du territoire transfrontalier, augmenter les compétences et renforcer les synergies entre les opérateurs actifs de la conservation, l’interprétation, la gestion et la promotion du patrimoine naturel, culturel ou paysager et dans le secteur touristique et diversifier et expérimenter de nouveaux modes organisationnels et de nouveaux produits touristiques, afin de perfectionner l'utilisation et le développement du territoire y compris en utilisant les TIC.  Le Programme soutiendra le développement d’initiatives conjointes, de plans d’actions partagés et de cadres stratégiques communs sur la biodiversité et services écosystémiques pour l'amélioration écologique de la gestion de l'habitat et des espèces, dans le cadre réglementaire européen et national. L'Axe 3 intègre également les questions environnementales avec la culture de la mobilité et vise à accroître les actions stratégiques et les plans pour une meilleure mobilité transfrontalière, diversifiée et respectueuse de l'environnement. Le résultat attendu est de faciliter la réalisation de projets pour une mobilité plus efficace et respectueuse de l'environnement et de la santé, et pour offrir des transports diversifiés tels que le covoiturage et le service de transport à la demande.
Axe 4 – Inclusion sociale et citoyenneté européenne - favoriser l'installation et la permanence de familles et de personnes en zones rurales et de montagne
L’Axe a le but de satisfaire l'exigence commune de maintenir un niveau adéquat de services de base pour la population dans les zones plus périphériques à risque de dépeuplement, tout en maintenant des niveaux d'accessibilité acceptables. Plus précisément, l'axe financera des services dans le secteur social et de la santé par des actions visées à expérimenter des modèles organisationnels, des protocoles communs et des systèmes d'information innovants, en particulier dans les zones rurales et de montagne. Les actions menées devront être en mesure de créer de nouvelles possibilités d'emploi, de promovoir le développement social et de faciliter le développement de communautés ouvertes et solidales, ce qui permettra la permanence de familles et de personnes dans les zones marginales. Dans le domaine de l'éducation et de la formation, le Programme s’engage en faveur de l'augmentation de l'offre de l'éducation et de la formation et des compétences professionnelles grâce à l'élargissement de l’offre binationale et en développant le multilinguisme et la citoyenneté européenne active.

Dotation financière

Le Programme dispose d'un budget de environ 234 millions d'euros. Parmi ceux-ci environ 199 millions sont FEDER (127,3 millions alloués par l'Italie et 71,7 millions par la France), en plus de 35 millions de Contreparties publiques nationales.


 

Informations et contacts

  • Pour demander assistance technique sur des éventuelles propositions de projet et pour informations spécifiques sur les appels à projet, les porteurs valdôtains intéressés peuvent contacter le Bureau de Représentation à Bruxelles de la Région à l’adresse e-mail alcotra@regione.vda.it ou par téléphone au n° 0165 52.78.38/7821. 
  • Pour questions concernant le système Synergie CTE pour le dépôt des propositions de projet, écrire à l'adresse suivante: synergiecte@auvergnerhonealpes.eu.
  • Tout autre renseignement nécessaire peut être posé au Secrétariat conjoint à l’adresse alcotra-secretariatconjoint@auvergnerhonealpes.eu.

Toutes les informations sont également disponibles sur le site internet officiel du Programme ALCOTRA.

 

 



Retour en haut