Salle 17 Pautasso - Numismatique

En 1989, Mme Mariuccia Ratti faisait don à la Région autonome Vallée d'Aoste d'une partie de la collection numismatique de son époux Andrea Pautasso, décédé en 1985, sur promesse de l’administration d'organiser une exposition numismatique permanente au Musée Archéologique Régional d'Aoste visant à mettre en valeur la figure de ce savant piémontais de valeur.

Actuellement, les vitrines présentes sont au nombre de vingt et une pour un total de 720 monnaies subdivisées ainsi: quatre vitrines de 84 monnaies celtes de la Gaule et de l'Europe de l'Est, sept vitrines de 292 monnaies préromaines de l'Italie du Nord, frappées du IIIe au Ier siècle avant J.-C, une vitrine de 27 monnaies grecques, une de 24 monnaies italiques fondues, deux de 89 monnaies impériales, deux de 42 monnaies byzantines deux de 80 monnaies médiévales et deux de 82 monnaies de l'époque des Savoie. Ces dernières ne font pas partie de la donation mais proviennent d'une série de 621 monnaies vendues à l'Administration régionale par la sœur d’Andrea Pautasso.

Le choix des monnaies à exposer a privilégié le champ d'étude préféré d'Andrea Pautasso en mettant en relief les monnaies celtes qui sont au nombre de 376. Parmi les pièces exposées, qui revisitent une période historique de 2400 ans, se distinguent le statère en or des Ambiani, les statères et le tétradrachmes en argent du Norique, le statère en or d'Alexandre le Grand frappé en Macédoine entre 336 et 323 avant J.-C, la série librale fondue de la République romaine frappée entre 335 et 286 avant J.-C. qui comprend l'as, le sémis, le triens, le quadrans, et le sextans, les trois aureus romains impériaux. L'importante variété d'aureus byzantins (solidus, sémis, tremis et les curieux «scodellati» (pièces de forme concave): istameno, aspro en électrum et iperpero), les écus d'or et d'argent médiévaux ainsi que les classiques genovino, sequin, florin et enfin les splendides monnaies qui couvrent presque huit cents ans de l'histoire des Savoie.

 

La salle d’exposition de la collection Pautasso, ouverte au public sur demande, se trouve dans un corps de bâtiment adjacent à celui qui accueille les autres salles du Musée (pour toute information s’adresser à la billetterie).

 



Retour en haut