Manifestations estivales 2019

Les manifestations estivales de l’artisanat de tradition sont de nouveau au rendez-vous. À partir du lundi 18 mars 2019, les inscriptions sont ouvertes pour les manifestations se tiendront à Aoste aux dates indiquées ci-après :

  • 66e Exposition-Concours, du 20 au 28 juillet,
  • 51e Foire d’été, le 3 août,
  • Atelier des Métiers, du 1er au 4 août.

Les producteurs d’objets d’artisanat des secteurs traditionnel, assimilé et non traditionnel (ce dernier secteur uniquement pour la 51e Foire d’été) sont invités à participer. Contrairement aux éditions précédentes, les formulaires pour la présentation des demandes de participation ne seront pas expédiés à domicile. Les modalités d’inscription sont précisées dans les règlements pour le déroulement de la 66e Exposition-Concours et de la 51e Foire d’été, approuvés aujourd’hui par le Gouvernement régional. Les thèmes de l’Exposition-Concours, ainsi que les règlements et les formulaires y afférents, sont publiés sur le site internet de la Région et disponibles dans les bureaux de la structure Activités artisanales et traditionnelles.

Selon les modalités prévues par les règlements (également en ligne), les demandes de participation devront parvenir vendredi 3 mai 2019 au plus tard, à la structure Activités artisanales et traditionnelles, dont les bureaux – situés à Aoste – 15, place de la République – sont ouverts :

  • les lundi, mercredi et vendredi, de 9 h à 14 h ;
  • les mardi et jeudi, de 9 h à 16 h 30.

Vendredi 3 mai 2019, dernier jour utile pour présenter les demandes, les bureaux seront ouverts jusqu’à 16 h 30. Contacts téléphone : 0165/274742 – 274597 ; courriel : u-artigianato@regione.vda.it

La 66e édition de l’Exposition-Concours de l’artisanat valdôtain de tradition prévoit des nouveautés intéressantes, telles que l’introduction d’un thème spécial pour la réalisation du trophée Mezzalama, afin d’encourager la création d’œuvres représentatives du patrimoine historique et culturel de l’artisanat valdôtain de tradition, auquel est attaché un prix de cinq mille euros. Second élément nouveau, l’augmentation du montant des prix, avec une répartition différente, afin d’encourager une plus grande participation des artisans. Enfin, dernière innovation, la possibilité de présenter –à titre expérimental – des objets artistiques et créatifs, produits à partir de types de bois autorisés et qui, même s’ils représentent un artisanat de plus en plus présent dans le panorama valdôtain actuel, ne rentrent pas dans les catégories prévues par le Concours dans la mesure où ils ne sont pas réalisés selon les techniques typiques de la sculpture traditionnelle. Aucun prix n’est prévu pour cette dernière catégorie d’œuvres.

 



Retour en haut